Qui peut exercer un flexi-job ? 

 

Un flexi-job constitue un moyen facile et avantageux d'arrondir ses fins de mois dans le secteur de l'horeca, du commerce ou dans d'autres secteurs. Vous devez réunir certaines conditions pour travailler sous ce statut. Nous vous expliquons en détail qui peut ou non travailler en tant que flexi-jobber.
 

Quiconque souhaite exercer un flexi-job doit satisfaire les conditions suivantes : 

 

  • Vous devez avoir travaillé au moins 4/5ème en tant que salarié dans une entreprise belge au cours des trois trimestres précédents. Concrètement, cela signifie ceci : un candidat souhaitant exercer un flexi-job en juillet, août et septembre 2021 doit avoir travaillé au moins 4/5ème en octobre, novembre et décembre 2020. Attention : vous n'êtes pas autorisé à exercer un flexi-job chez l'employeur auprès duquel vous êtes déjà employé.

 

  • Le statut de flexi-job ne fait pas de discrimination entre les différents employés belges : employés, ouvriers et fonctionnaires peuvent tous exercer un flexi-job.

 

  • Depuis 2018, les enseignants bénéficiant d'une nomination à titre définitif ou temporaire peuvent également exercer un flexi-job tout au long de l'année. Pour en savoir plus sur le flexi-job en tant qu'enseignant, veuillez consulter notre blog.
  • Les retraités peuvent eux aussi travailler comme flexi. Vous découvrirez les conditions pour exercer un flexi-job en tant que retraité dans notre blog. 

 
Qui ne peut pas travailler comme flexi-jobber ? 

 

  • Vous n'êtes pas autorisé à effectuer un flexi-job si votre employeur fixe est une entreprise située à l'étranger.

 

  • Malheureusement, un indépendant à titre principal ne peut pas arrondir ses fins de mois sous le statut de flexi-job. Les indépendants à titre accessoire peuvent quant à eux travailler en tant que flexi s'ils ont travaillé au moins 4/5ème au cours des trois trimestres précédents.

 

  • Les chômeurs de longue durée ne peuvent pas travailler en tant que flexi. Attention ! Vous pouvez être au chômage aujourd'hui tout en étant éligible à un flexi-job si vous avez travaillé au moins 4/5ème il y a 9 mois. Vous perdrez alors (partiellement) le bénéfice de votre allocation chômage. Vous ne pouvez pas combiner les allocations avec un salaire de flexi le même jour.

 

Quid des mesures liées au Coronavirus ?

 

  • Si vous êtes au chômage économique ou pour des raisons de force majeure, vous pouvez toujours exercer un flexi-job. Cela entraînera cependant des répercussions sur vos allocations. Vous ne toucherez pas d'allocations le jour où vous exercez un flexi-job. 
  • Afin de pouvoir exercer un flexi-job, vous devez avoir travaillé au moins 4/5ème au cours des 3 trimestres derniers. La période pendant laquelle vous êtes au chômage temporaire est considérée comme une période de travail, donc cela n'entraînera aucune incidence sur votre statut flexi.
     

Dans quels secteurs pouvez-vous travailler en tant que flexi-jobber ? 


Le flexi-job se limite à un certain nombre de secteurs définis par la loi. 

Les secteurs définis sont:

  • Boulangerie (CP 118.03)
  • Détaillant indépendant (CP 201)
  • Entreprises alimentaires (CP 202.01)
  • Grand commerce de détail (CP 311)
  • Coiffeur et salon de beauté (CP 314)
  • Détaillants alimentaires (CP 119)
  • Serviteurs de détaillants alimentaires (CP 202)
  • L'Horeca (CP 302)
  • Fitness et bodybuilding (CP 314)
  • Grand magasins (CP 312)

 

 

Vous répondez aux conditions et souhaitez profiter de revenus supplémentaires illimités en tant que flexi-jobber ? NOWJOBS vous permet de vous inscrire rapidement et facilement en tant que flexi et de trouver un job adapté à votre situation.

 

Téléchargez l'application NOWJOBS et commencez à l'utiliser !